Tags et Filtres

Résultats de la recherche

4 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Taredji: Waalo et Jeeri, diversité des pratiques agricoles en zone sahélienne au Sénégal

    Date de publication:

    25 Avril 2018

    La ville de Taredji se situe au nord du Sénégal, à quelques 200 km de Saint-Louis à l’intérieur des terres, à proximité de la frontière mauritanienne. La rivière Doué, un défluent du fleuve Sénégal, coule à proximité. Territoire sahélien peuplé à près de 80% par des populations dont la principale ressource repose sur l’agriculture, la région de Taredji illustre bien des enjeux du développement agricole en zone sahélienne entre les territoires du Nord, de l’agriculture de décrue et irriguée du Waalo et ceux du Sud, de l’élevage extensif et des cultures sous pluie du Jeeri.

    Tags associés:

  2. Taredji: Waalo et Jeeri, deux territoires sahéliens aux activités complémentaires

    Date de publication:

    25 Avril 2018

    La ville de Taredji se situe au nord du Sénégal, à quelques 200 km de Saint-Louis à l’intérieur des terres, à proximité de la frontière mauritanienne. Le territoire se divise en deux : les territoires du Nord, de l’agriculture de décrue et irriguée du Waalo et ceux du Sud, de l’élevage extensif et des cultures sous pluie du Jeeri. Par leurs productions et leurs modes d’occupation de l’espace, ces deux territoires offrent l’exemple traditionnel d’un fonctionnement complémentaire, progressivement modifié par les nouvelles pratiques agricoles.

    Tags associés:

  3. Les enjeux environnementaux du tourisme aux Seychelles

    Date de publication:

    6 Mars 2018

    Bien avant le développement de l'activité touristique de masse, les Seychelles ont été confrontées à des problèmes de gestion environnementale. Face à l'attitude des colons, les décrets de 1778 (Décrets Malavois) interdisent les massacres de tortues et l'exploitation incontrôlée de la noix de coco. Quelques 200 ans plus tard, l'atoll d'Aldabra est classé au patrimoine marin de l'UNESCO en tant que lieu d'habitat privilégié des tortues géantes. Entre forêt tropicale, sable blanc, mer bleue, récifs coralliens, faune et flores luxuriantes les Seychelles présentent tous les atouts environnementaux des îles paradisiaques de rêve... dont la mise en exploitation ne doit pas tourner au cauchemar. Pour autant, la mise en avant de la protection environnementale ne constitue-t-elle pas un enjeu politique et n'est-elle pas pour les autorités seychelloises un moyen permettant de justifier les fragilités touristiques structurelles de l'île?

    Tags associés:

  4. Les Seychelles, une île face à la pression foncière touristique

    Date de publication:

    6 Mars 2018

    Les Îles granitiques, appelées Îles du Nord ou bien Îles extérieures sont les principaux espaces de l'accueil touristique au Seychelles. Mahé, dont la superficie atteint à peine les 150 km², constitue à la fois le premier foyer de peuplement aux Seychelles avec 85 000 habitants mais également le principal pôle touristique de l'archipel. Son relief accidenté ainsi que l'étroitesse de ses plaines littorales rendent prégnants toutes les problématiques d'aménagements littoraux, de saturation des espaces et de conflits d'usage entre les différentes activités (touristiques, résidentielles, logistiques ou agricoles....). La conquête de terres sur l'Océan semble aujourd'hui favorisée afin de répondre à ses enjeux de disponibilités en terrains aménageables. L'image satellitaire témoigne de cette obligation d'aménagements lourds, coûteux mais qui pour le moment semblent indispensables aux autorités pour développer le dynamisme du pays.

    Tags associés: